TVA plus faible : comment l’obtenir ?

Pour obtenir une TVA plus faible, il va falloir bien se renseigner. Plusieurs critères vont devoir être pris en considération. Il n’est pas toujours évident de pouvoir gérer efficacement et simplement le coût d’une chaudière à gaz. C’est https://www.travaux.com/guide-des-prix/chaudieres/prix-des-chaudieres-gaz qui nous le dit !

TVA, aides financières… plusieurs solutions pour payer moins cher !

La chaudière à gaz représente un coût. Pour des solutions intéressantes et en termes de rapport qualité/prix, il faut s’orienter vers la chaudière à gaz à condensation. Celle-ci est loin d’être la moins chère, au vu de ses performances.
  • Si vous décidez d’acheter la chaudière à gaz par vous-même, vous devrez financer les 20% de TVA. Vous ne les récupérerez pas puisque vous êtes un particulier.
  • Si vous décidez de faire confiance à un professionnel pour qu’il achète la chaudière que vous désirez, alors vous pourrez bénéficier de 10% de TVA au lieu des 20%. En revanche, c’est ce même professionnel qui doit procéder à l’installation et à la mise en fonctionnement de la chaudière.
  • Si vous décidez d’acheter une chaudière à gaz à condensation par un professionnel, alors vous n’aurez plus qu’à verser les 5,5% de la TVA. C’est une chaudière économe et qui respecte l’environnement.
D’autres avantages, financiers, peuvent avoir lieu, avec le crédit d’impôt à hauteur de 30%, l’exonération de la taxe foncière, le prêt à taux 0 ou encore la prime énergie de la part de fournisseur de gaz. Pour vos travaux, et dont l’installation d’une chaudière à gaz, il peut être judicieux de monter un dossier à l’Anah afin d’avoir des subventions financières.